Carte sonore 

{ presque île | espace autonome temporaire }

 

 série d'interventions sonores sur le paysage

 

SCHLAG|ZEUG

dessin performatif, 25'

 

Emilie Škrijelj empreinte carbone d'objets 

Tom Malmendier batterie, objets

Le rapport entre le son et l'espace constitue un axe de recherche majeur dans mon travail de musicienne et plasticienne, depuis mes études en arts plastiques qui se sont achevées par l'écriture d'un mémoire sur ce sujet. Ma pratique de la musique et de l'improvisation m’ont amené vers le dessin performatif; le dessin comme la trace d'un geste répété afin de créer une matière graphique, organique et abstraite.

 

La performance SCHLAGZEUG permet de donner à voir le dessin en action et en relation avec le musicien. Matière sonore et matière graphique coexistent et deviennent chacune l'extension de l'une et de l'autre.

 

A l'aide de papier carbone, je réalise des empreintes percussives ou frottées d'objets tels que passette, fouet, marteau à viande en bois, roulette à pâte, roulette à piquer ou encore cuillère séparateur d’œuf, en dialogue avec le percussionniste Tom Malmendier.

L'empreinte d'objets au papier carbone permet de réaliser des traits dont la finesse rappelle les rayures causées par l'usure du temps; la trace d'un même geste répété qu'on retrouve sur une planche à découper, au bord d'une table ou autour d'une serrure. Ces traces d'usure du quotidien laissent apparaître de petits espaces graphiques et sauvages, sorte de graffiti collectif, d'empreintes de nos gestes répétés les uns après les autres. Le travail à partir d'objets chinés et de papier carbone permet de réaliser des monotypes où une part de hasard et d'indéterminé intègre le processus de création. 

IMG_20210608_180144.jpg

Résidence SCHLAG|ZEUG, La Factorine, Nancy, juin 2021

 

Graphic works